Category Archives: Porsche

La Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid offrira 680 chevaux

Porsche n’a pas fait les choses à moitié en dévoilant le deuxième modèle hybride rechargeable de la gamme Panamera : la Panamera Turbo S E-Hybrid n’est ni plus ni moins qu’une version Turbo de 550 chevaux à laquelle on a ajouté un moteur électrique de 136 chevaux.

Cette Turbo S E-Hybrid devient donc le modèle le plus puissant de famille Panamera, détrônant la reine Panamera Turbo de 550 chevaux.

Panamera Turbo S E-Hybrid : le haut du panier

En ajoutant un moteur électrique développant 136 chevaux au V8 de la Panamera Turbo qui développe 550 chevaux, Porsche est parvenu à créer la Turbo S E-Hybrid qui annonce une puissance cumulée de 680 chevaux, soit le modèle le plus puissant et le plus rapide de la gamme, sans même parler du couple qui atteint 850 Nm.
En effet, cette nouvelle variante exécute l’exercice du 0 à 100 km/h en seulement 3,4 secondes et permet d’atteindre en pointe 310 km/h.

Tout comme le premier modèle hybride de la gamme, la Panamera 4 E-Hybrid, le moteur électrique est intégré à la transmission, ici dotée de 8 rapports, la puissance étant envoyée aux 4 roues.
D’après Porsche, la batterie lithium-ion serait capable de stocker suffisamment de jus pour couvrir jusqu’à 50 kilomètres en mode électrique uniquement, sans pour autant que soit préciser à quelle vitesse.

La Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid sera officiellement présentée au Salon de Genève qui ouvre ses portes le 09 mars 2017, les premiers modèles seront livrés dès l’été 2017. Coté tarifs, le ticket d’entrée est à 190.000 euros, mais sans malus puisque les émissions de CO2 ne sont que de 66g/km (pas de bonus non plus puisqu’il faut être sous la barre des 66g/km pour en bénéficier).

Photos de la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid :

Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid
Panamera Turbo S E-Hybrid
intérieur Panamera Turbo S E-Hybrid

Porsche Panamera 4 E-Hybrid : 468 CV et 2.5l/100

Porsche présentera sa nouvelle Panamera 4 E-Hybrid sur son stand du Mondial de l’Automobile 2016 qui se tiendra à Paris du 1er au 16 octobre.

Cette version hybride de la Panamera de seconde génération, qui remplacera donc le S E-Hybrid, sera dotée des 4 roues motrices en standard, d’où le chiffre 4 dans son appellation, et annonce une puissance total de 468 chevaux.

Panamera 4 E-Hybrid : des performances impressionnantes

La nouvelle Panamera 4 E-Hybrid affiche près de 50 chevaux de plus que la version hybride de première génération. Il faut dire qu’elle est équipée d’un V6 2.9 litres provenant de la Panamera 4S mais ramené à 334 chevaux et d’un unique moteur électrique délivrant 138 chevaux, soit une puissance combinée de 468 chevaux et un couple total de 700 Nm, le tout transmis aux 4 roues via une boite PDK à 8 rapports alors que la version précédente n’avait qu’une classique boite automatique.

Les performances sont au rendez-vous avec un 0 à 100 km/h effectué en 4,6 secondes et une vitesse maxi de 278 km/h.
D’après Porsche il est possible de rouler uniquement en mode électrique pendant 50 km et jusqu’à la vitesse de 140 km/h. Ces excellents chiffres permettent d’obtenir une consommation de carburant limitée à 2,5 litres aux 100 kilomètres et un niveau d’émission de CO2 de seulement 56 g/km.
Le chargement complet de la batterie demande près de 6 heures, cette durée pouvant être réduite à 3 heures et demi en optant pour le super chargeur.

Le pack Sport Chrono, livré en standard, permet de choisir entre 6 modes de conduite : les habituels Sport et Sport Plus, accompagnés de 4 modes spécifiques à cette version hybride.
On trouve ainsi un mode 100% électrique E-Power, qui est le mode sélectionné par défaut lors du démarrage, un mode Hybrid Auto qui permet l’utilisation des deux motorisations en optimisant la consommation, un mode E-Hold qui permet de maintenir la charge de la batterie à niveau constant et un mode E-Charge qui entraine le chargement de la batterie par le V6.

La présentation officielle aura lieu lors du Mondial de l’Automobile qui se tiendra pendant la première quinzaine d’octobre 2016 ce qui devrait permettre d’en connaitre le prix ainsi que les dates de livraison, attendues pour le printemps 2017, sachant que les prises de commandes sont déjà possibles.

Photos de la Porsche Panamera 4 E-Hybrid

Porsche Panamera 2017 : la 2ème génération

Porsche a enfin daigné communiquer les informations sur la Panamera 2017, la 2ème génération, qui succède à la version que l’on croise depuis 2009.
Si la Porsche Panamera 2017 évoluera peu en terme de design, coté motorisation les versions 4S et Turbo annoncent des puissances en hausse et des consommations en baisse.

Porsche Panamera 2017 : encore mieux

Visuellement, la Panamera 2017 n’est qu’une évolution légère de la 1ère génération même si bien des changements ont eu lieu, la plupart n’étant pas visibles ou passant inaperçus.
La plateforme, connue sous le nom de MSB, est totalement nouvelle et la voiture a prix quelques millimètres tant en longueur que largeur et hauteur bien qu’on est l’impression qu’elle soit plus basse que la première version.
A l’avant on notera une nouvelle entrée d’air et un capot plus bas grâce à un moteur plus compact. Quand à la carrosserie elle est entièrement en aluminium.

porsche panamera 2017

Coté motorisation, on trouvera un V6 2,9 litres biturbo sur la 4S délivrant 440 chevaux, soit 20 de plus que la version précédente, et 550 Nm de couple de quoi passer de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 289 km/h.
Au dessus de la 4S on aura la Panamera Turbo dotée d’un V8 4 litres biturbo délivrant 550 chevaux (30 de plus que son prédécesseur) qui abat le 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et atteint 306 km/h en pointe. Porsche a opté pour un système de désactivation de 4 cylindres quand le V8 n’a pas besoin de puissance, ce qui permettrait d’afficher une consommation en baisse de 30%.

panamera turbo 2017

La Panemera 4S diesel sera également de la partie au moins en Europe avec un V8 biturbo de 422 chevaux. On notera que selon les besoins seul un ou les deux turbos seront utilisés : un seul à basse vitesse et deux à au-delà de 2.700 tr/minute. L’exercice du 0 à 100 km/h serait effectué en 4,3 secondes.

Toutes les Panamera 2017 pourront être dotées de la suspension pneumatique, des roues arrière directrices et du pack Sport Chrono qui permet notamment de gagner deux dixièmes de secondes sur le 0 à 100 km/h qui viendront compléter un équipement de série comprenant notamment la transmission intégrale et une toute nouvelle boîte PDK à double embrayage dotée de huit rapports.

Panamera 2017 : intérieur revu, moins de boutons

Le changement le plus flagrant à l’intérieur est la nouvelle console centrale et la disparition des très nombreux boutons remplacés par un écran tactile configurable qui fonctionne comme une simple tablette.

panamera 2017

Porsche a également mis l’accent sur les systèmes d’assistance, notamment un assistant de vision nocturne et le système InnoDrive qui inclut notamment un régulateur de vitesse intelligent permettant de définir les niveaux d’accélération ou de décélération optimum et de choisir le meilleur rapport et ce sur les 2,8 kilomètres à venir.

panamera turbo cockpit

A l’arrière, une nouvelle unité de contrôle fait son apparition avec le système optionnel de gestion de climatisation 4 zones permettant aux passagers de contrôler leur climatisation et les fonctions infotainment .
En options, les Panamera 2017 pourront notamment être équipées d’un toit panoramique solaire, de sièges avec fonction massage, d’éclairage d’ambiance ou encore d’une sonorisation 3D Burmester.

Les Porsche Panamera 4S et Turbo de 2ème génération sont d’ores et déjà disponibles à la commande, les premières livraisons devraient avoir lieu début novembre.
Coté tarif la Panamera 4S s’affiche à partir de 116.000 €et la Turbo à partir de 156.000 €.

TechArt ajoute 60 CV aux Porsche 911 Turbo S et Carrera S

On ne peut pas dire que les Porsche 911 Turbo S et Carrera S se trainent, affichant respectivement 580 et 420 chevaux et des vitesses de pointe au-delà de 300 km/h.
Cependant le préparateur allemand TechArt, spécialiste de la marque, vient d’annoncer un kit permettant à ce deux modèles de gagner quelques 60 chevaux de plus ainsi qu’un couple additionnel non négligeable.

Kit TechArt Techtronic pour 911 Turbo S et Carrera S

TechArt est connu pour ses préparations sur les Porsche 911, notamment les spoilers, ailerons et autres éléments de carrosserie permettant de gagner en agressivité tout en perdant quelques kilos. Mais TechArt ne se limite pas à l’extérieur puisque ce préparateur propose également des roues, des suspensions, du chassis et des kits permettant d’accroitre la puissante des flat-6 Porsche.

Grâce au nouveau kit TechArt, la Porsche 911 Turbo S voit sa puissance augmenter de 60 chevaux et son couple de 130 Nm, offrant ainsi 640 chevaux et un couple total de 880 Nm. Grâce à ce surcroit de puissance la 911 Turbo S version TechArt passe de 0 à 100 km/h en 2.7 secondes contre 2.9 en version « standard » et la vitesse maxi augmente légèrement pour atteindre 338 km/h.
La 911 Carrera S se voit doter de la même solution, passant ainsi de 420 à 480 chevaux, le couple passant lui de 500 à 580 Nm

TechArt Techtronic Porsche TurboS Carrera S

Ce kit, proposé au prix de 3.900 € (plus TVA et installation) est librement activable par un simple sélecteur fixé sur le volant disposant des modes « Normal », « Sport » et « Sport plus ». En mode Normal le kit est inactif et la voiture reste donc en configuration standard en terme de puissance et de couple.
Libre à vous ensuite de compléter avec d’autres solutions piochées dans le catalogue TechArt tel que l’échappement, les suspensions, les améliorations châssis, les éléments de carrosserie ou encore l’intérieur.

kit TechArt Porsche 911 turbo S et Carrera S

La 911 atmosphérique un futur collector ?

Avec l’arrivée du turbo sur les différentes versions de 911, nombreux sont les amateurs de la marque qui y voient une hérésie. Porsche n’a pas eu d’autres choix que de réduire la cylindrée de son flat-6 qui passe de 3.8 litres à 3 litres et surtout passe d’atmosphérique à bi-turbo afin de réduire les émissions de CO2 sans pour autant abaisser les performances.

Certes le nouveau flat-6 bi-turbo ne manque ni de punch ni de puissance, la meilleure preuve étant que les performances sont supérieures à celles offertes par le « vieux » flat-6 atmo. Mais est-ce que la puissance et les performances pures sont les seules exigences ? Non répondront la plupart des amateurs du mythe 911. En effet, finies les envolées lyriques et bonjour le souffle des turbos.
Est-il donc conseillé d’acheter une Porsche 911 dotée du 3.8 litres atmosphérique ? Oui, oui et oui. Non seulement pour le plaisir de conduire, pour les sensations, pour l’émotion qu’il distille, pour le son et aussi parce que ce pourrait bien devenir un collector dont le prix ira en augmentant avec le temps.

L’ajout de turbos est une véritable révolution sur la 911, ce n’est pas une simple évolution, on change d’ère. Et quel que soit le domaine, les exemplaires bien conservés appartenant à l’ère précédente sont des biens de collection dont la valeur augmente avec le temps.
Aujourd’hui, estimer sa voiture comme une Porsche 911 varie selon sa version et son ancienneté mais il y a fort à parier qu’avec l’arrivée de la 911 phase 2 3.8 litres biturbo les prix vont augmenter au lieu de stagner voire baisser pour les générations les moins aimées telle que la 911 996 notamment.

Si, hormis quelques modèles, Porsche n’a pas autant une image de voiture collectionnable rare comme peuvent l’être une grande part des modèles Ferrari il se pourrait bien que l’arrivée de nouveau moteur, plus propre de cylindrée réduite et doté de deux turbos, change la donne. Avis aux amateurs…

Porsche 718 Boxster : moteur 4 cylindres

On passe de l’annonce par Porsche en 2015 (lire Les Porsche Boxster & Cayman 2016 auront droit à un 4 cylindres) à la réalité : la Porsche 718 Boxster sera bien équipée d’un moteur 4 cylindres en lieu et place de l’actuel 6 cylindres. Mais que l’on rassure concernant la puissance, Porsche n’ayant pas l’habitude de sortir des nouveautés moins puissantes que les prédécesseurs, ces 4 cylindres seront gavés de chevaux.

Porsche 718 Boxster et Boxster S : moins de cylindres mais plus de puissance

Le Boxster (et le Cayman Cayman) va donc perdre 2 cylindres et prendre l’appellation 718, on trouvera donc sous le capot des 4 cylindres, conservant le concept de flat (donc flat 4), tous dotés de turbo.
Porsche a déjà annoncé qu’il y aura un 2 litres développant 300 chevaux pour 380 Nm de couple et un 2.5 litres de 350 chevaux et 420 Nm de couple. On notera que ces nouveaux Boxster et Boxster bénéficieront de quelques 35 chevaux de plus et que le couple va également progresser de quelques 60 Nm dans la version S et de 100 dans la version de base. Le constructeur a pris soin de délivrer plus de puissance et de couple histoire que les éventuels acheteurs ne rechignent pas trop sur l’abandon du flat-six pourtant chère à la marque et à son image.

La consommation est également en baisse, de l’ordre de 14% d’après Porsche, notamment grâce à la nouveauté apportée à la boite PDK permettant de créer de nouveaux étagements entre les vitesses. La consommation baisse, OK, mais qu’en est-il des performances et du plaisir de conduire ?
Coté performances, on ne pourra pas se plaindre puisque Porsche annonce que le 718 Boxster gagnera 0.7 seconde sur le 0 à 100 km/h, la version S gagnant quant à elle une demi-seconde. Pour les versions l’exercice est donc réalisé en moins de 5 secondes. Les vitesses seront de respectivement 272 et 285 km/h. A noter qu’il sera toujours possible de choisir entre la boite manuelle à 6 rapports et la PDK.

L’intérieur et l’extérieur sont légèrement différents, le freinage et les suspensions sont encore améliorés, mais on a aussi droit à quelques vraies nouveautés avec la Porsche 718 Boxster. Ainsi le pack Sport Chrono propose, en plus des modes Normal, Sport et Sport Plus, un mode Personnel qui permet de définir soit mêmes ses propres réglage. Pour les versions PDK on notera aussi le nouveau bouton Sport Response qui améliore encore les temps de réponse du moteur et de la transmission.

Les 718 Boxster et Boxster S seront disponibles courant avril 2016, respectivement au prix de 56.000 et 68.700 €.

Photos des 718 Boxster et Boxster S :

Vidéo de la Porsche 718 Boxster :

Porsche 911 Turbo et Turbo S dévoilées

Porsche a dévoilé les premiers détails des 911 Turbo et Turbo S pour nous faire patienter avant la présentation officielle qui aura lieu lors du Salon de Détroit en Janvier 2016.

Les Porsche 911 Turbo et Turbo S dont la commercialisation débutera en 2016 sont annoncées comme encore plus performantes que les versions actuelles.

Porsche 911 Turbo et Turbo S 2016

Maintenant que toutes les versions de 911 sont dotées d’un turbo Porsche se devait de revoir aussi les 911 bénéficiant de l’appellation Turbo afin qu’elles en offrent plus, histoire de ne pas être cannibalisées par les Carrera.

Que ce soit en version coupé ou cabriolet, les 911 Turbo et Turbo S gagnent 20 chevaux par rapport aux modèles actuels, le flat six 3.8 litres bi-turbo atteindra donc 540 chevaux sur la 911 Turbo et 580 sur la Turbo S.
La hausse de puissance est due à des modifications au niveau des cylindres et des injecteurs couplées à une pression du carburant plus élevée, ainsi que des compresseurs un poil plus important sur le modèle S.
Les deux variantes bénéficient également d’une nouvelle fonction nommée Dynamic boost qui améliore les temps de réponse du moteur quand on appuie fortement sur l’accélérateur, fonction particulièrement prononcée avec les modes Sport et Sport Plus.
La Turbo S affiche un couple de 750 Nm avec overboost contre 710 sur la Turbo dont le régime maxi est également inférieur à 7000 tr/min contre 7200. Les deux versions bénéficient encore et toujours d’une boite PDK à 7 rapports et de la transmission intégrale.

Grâce aux gains de puissance la Porsche 911 Turbo en version coupé abat le 0 à 100 km/h en 3 secondes et atteint une vitesse maxi de 320 km/h. Sa soeur quasi jumelle est encore un peu plus efficace avec le 0 à 100 en 2.9 secondes et une vitesse de pointe de 330 km/h.
Pour couronner le tout, bien que plus puissantes, ces deux 911 Turbo se montrent moins gourmandes en carburant grâce à une nouvelle gestion électronique du moteur et de la transmission qui permet d’obtenir une moyenne de 9,1 l / 100 km soit 0,6 litre de moins que sur les versions actuellement au catalogue.

Ces prochaines versions vont également être dotées de deux nouvelles options, le radar de changement de file et le rehaussement de 40 mm du spoiler avant à basse vitesse.

Coté apparence, les modifications sont mineures. A l’extérieur on notera les nouveaux pare-choc, les nouvelles prises d’air avant, les nouvelles ouies dans le bouclier arrière, les nouvelles barres LED à l’avant, les nouvelles roues de 20 pouces et les sorties d’échappement redessinées. A l’intérieur on a droit à un nouveau volant au design proche de celui de la Porsche 918 Spyder et au nouveau système d’info-divertissement Porsche Communication Management (PCM) à écran tactile.

Coté tarif, la Porsche 911 Turbo devrait s’afficher à 177.695 €, la même en version cabriolet atteindra 190.895 €. Quant à la 911 Turbo S son prix sera de 206.135 € en version coupé et de 219.335 € en version cabriolet.

Photos des Porsche 911 Turbo et Turbo S :

Vidéo des Porsche 911 Turbo et Turbo S :

Porsche dévoile le Macan GTS

Un nouveau modèle Porsche bénéficie donc de l’appellation GTS, synonyme de sportivité que l’on retrouvait déjà sur les autres modèles tels que 911, Caymon, Boxster, Panamera et Cayenne.
Il n’y avait donc pas de raison qu’il n’existe pas de Macan GTS et c’est désormais chose faite.

Le Macan GTS entre Macan S et Macan Turbo

Le Macan GTS vient compléter la gamme Porsche Macan et se positionne clairement entre les versions S et Turbo, et de ces deux versions il reprend de nombreux éléments.
Ainsi son moteur est le V6 3.0 litres bi turbo de du Macan S mais dont la puissance est rehaussée de 20 chevaux pour atteindre 360 chevaux, le couple progresse aussi passant de 460 à 500 Nm. Ce petit gain de puissance permet de gagner 0,2 secondes sur l’exercice du 0 à 100 km/h, désormais effectué en 5,2 secondes. Pas encore de quoi faire de l’ombre au Macan Turbo et ses 500 chevaux qui passe de 0 à 100 en 4,8 secondes.

Extérieurement, les différences entre le Macan GTS et S sont mineures hormis les jantes RS Spyder Design de 20 pouces de couleur noir (finition satinée brillante) et quelques éléments également en noir tel que les sorties d’échappement, sans oublier les étriers de freins qui eux sont rouges comme sur le Turbo et le chassis rabaissé de 10 mm par rapport à ce dernier. En abaissant le centre de gravité, Porsche offre, en plus du look plus sportif, une meilleure tenue de route en conduite sportive. Mais cela ne permettra tout de même pas d’améliorer le Cx de ce SUV qui a un physique plus proche d’une armoire normande que d’un coupé sportif.

A l’intérieur, le Macan GTS se démarque par son mélange d’Alcantara sur les sièges dont les appuie-tête sont siglés GTS, d’aluminium sur les baguettes et de cuir. Sans oublier que cette version est équipée du nouveau système PCM (Porsche Communication Management)

Le GTS, sans être le plus puissant des Macan, affiche le look le plus sportif, et en optant pour le Pack Sport Chrono cela devrait encore renforcer le caractère de cette version.

Coté tarif, le Porsche Macan GTS est annoncé à 76.115 €, quand un S est à 62.315 et le Turbo à 84.830 €. Le carnet de commande est ouvert chez Porsche, les livraisons étant prévu au 1er ou 2ème trimestre 2016.

Photos du Porsche Macan GTS :

Vidéo de présentation du Porsche Macan GTS :

Plus de détails sur la rubrique dédiée au Macan GTS du site Porsche France.