Category Archives: Actualités

BMW dévoile la M8

On connait déjà la série 8 en version coupé et cabriolet, et on attend l’arrivé prochaine du Gran coupé qui offrira deux portes de plus pour l’accès aux places arrière. On savait qu’une BMW M8 arriverait sans doute cette année mais sans beaucoup plus de précision. BMW vient de remédier à cette absence d’informations en annonçant en train de rouler sur circuit.

BMW M8 : un coupé de 600 chevaux

La BMW M8 sera dotée du V8 biturbo 4.4 litres qui équipe la M5 et développe 600 chevaux, d’une boite automatique à 8 rapports et de la transmission intégrale M xDrive qui pourra se transformer selon le bon vouloir du conducteur en propulsion pure.

De plus, la M8 inaugurera un tout nouveau système d’affichage et de contrôle, un nouveau système de freinage et un mode M permettant de choisir entre le mode « Road » ou « Sport » voire même « Track » sur les modèles M8 Compétition qui désactive toutes les aides électroniques et sera donc réservé à un usage circuit exclusivement.

La M8 devrait arriver chez les concessionnaires avant la fin de l’année dans ses versions coupés et cabricolets, la M8 Gran Coupe devrait elle apparaitre environ 6 mois plus tard. De quoi faire de l’ombre à la Mercedes S63 AMG.

Vidéo de la BMW M8 :

La Mustang reste le muscle car le plus vendu

Que ce soit sur sa terre natale les Etats-Unis, au Canada, en France, en Europe ou ailleurs, la Ford Mustang reste le muscle car préféré des amateurs.
Les raisons du succès sont multiples, mais on peut citer notamment l’aura qui entoure ce modèle légendaire, le prix qui est très contenu pour une véhicule de cette puissance ou encore le fait que 2018 ait été l’année du restylage de la dernière version ainsi que celle de la nouvelle Bullit.

Ford Mustang : une valeur sûre

Rien qu’aux Etats-Unis il s’est vendu un peu plus de 75.000 Mustang en 2018. On est certes loin du million de pickup Ford série F écoulé chaque année dans le monde mais ce n’est pas non plus un chiffre mesquin, y compris parmi les véhicules Ford.
Sur le marché américaine, Ford vend plus de Mustang que d’EcoSport. Pour imaginer, il se vend autant de Mustang aux USA que de Citroen C3 en France chaque année!

On notera qu’en 2018 le V8 à gagné quelques chevaux, passant de 421 à 450 chevaux (460 sur la Bullit), alors que le 4 cylindres Ecoboost en a perdu, passant de 317 à 290 chevaux, afin de répondre aux exigences en matière d’émissions.

Les concurrentes directes telles que la Dodge Challenger et la Chevrolet Camaro font moins bien que la Mustang. La Challenger s’en tire pas trop mal grâce à ses diverses variantes à moteurs très gonflés mais la Camaro fait pale figure, avec des ventes en forte baisse depuis plusieurs années d’affilée.

Il faut dire qu’à 48.500 € la Ford Mustang GT s’affiche à un prix attractif quand on sait qu’une Alpine A110 se paie entre 55 et 58.000 € pour n’offrir qu’un 4 cylindres de 252 chevaux. Certes c’est une berlinette et pas une muscle car, mais quand même, entre un V8 à moins de 50.000 euros et un 4 cylindres à près de 60.000 € il y a de quoi hésiter non ?
Et pour enfoncer un peu plus le clou encore la Mustang GT 500 sera présenté au Salon de Détroit qui aura lieu mi janvier 2019, un modèle toujours très attendu et plébiscité par les amateurs de muscle cars, ce qui permettra sans doute à la Ford Mustang de confirmer sa place de leader sur ce marché très spécifique.

Les formalités suite à l’achat d’une voiture de prestige d’occasion

Ca y est, vous avez trouvé la perle rare, celle dont vous rêviez depuis des mois voire des années. Vous vous êtes mis d’accord avec le vendeur sur le prix de vente et la date et le lieu du transfert de propriété. Dans quelques instants cette voiture de prestige d’occasion tant attendue sera la votre. Mais que la joie ne vous fasse pas oublier qu’un certains nombre de formalités devront être effectuées dans les plus brefs délais.

Les formalités suivant l’achat d’une voiture de prestige d’occasion

En échange du règlement, généralement par chèque de banque, le vendeur va vous remettre un certain nombre de documents dont les factures, le rapport du dernier contrôle technique (de moins de 6 mois), un certificat de non gage, le certificat de cession, la carte grise barrée et le code de cession qui est désormais indispensable.

Avant même de prendre le volant pensez à assurer votre nouveau véhicule, au moins de façon temporaire.

Une fois les clés du véhicule entre vos mains, il vous reste à commander votre carte grise en ligne, eh oui en ligne car désormais on ne peut plus effectuer cette démarche directement en préfecture.

Suivant votre degré d’urgence vous pouvez effectuer la démarche via le site public de l’agence nationale des titres sécurisés qui vous demandera un certain nombre d’éléments ainsi que le fait de disposer d’un accès à FranceConnect. Il faut un peu de temps pour réaliser les démarches et ensuite il faut compter souvent 7 à 15 jours pour recevoir la nouvelle carte grise.

Si vous êtes pressé ou voulez vous éviter de faire trop de démarches vous pouvez passer par un site spécialisé pour effectuer sa carte grise en ligne facilement et simplement, qui vous permettra de recevoir le fameux document sous 2 à 3 jours.

Comme le rappel le site Service Public, vous disposez d’un mois à compter de l’achat pour avoir la carte grise entre vos mains. Si ce n’est pas le cas, vous vous exposez à une amende pouvant atteindre 750 €. Donc ne tardez pas trop sachant que le délai via le site de l’ANTS est comme indiqué plus haut parfois assez long.

Enfin, n’oubliez pas de revoir avec votre assureur le contrat pour ce nouveau véhicule si l’assurance n’était que provisoire, le temps de ramener le véhicule chez vous, soit généralement quelques jours à compter de la date d’achat.

Pininfarina PF0 : l’hypercar électrique

La marque Pininfarina a annoncé vouloir proposer plusieurs modèles de véhicules électriques très haut de gamme et très performants, qui seront dévoilés progressivement.

Pour débuter voici donc la Pininfarina PF0 une hypercar électrique annoncée avec une puissance totale de 1900 chevaux et un couple record de 2300 Nm!

Pininfarina PF0 : hypercar de tous les records

La Pininfarina PF0 devrait donc être la voiture la plus performante du monde grâce à ses quatre moteurs électriques offrant une puissance totale cumulée de 1900 chevaux.
Le 0 à 100 km/h devrait être effectué en moins de 2 secondes et l’exercice rare du 0 à 300 km/h se fera en moins de 12 secondes.
La vitesse maximale n’est pas connue mais est annoncée comme dépassant la barre des 400 km/h.

Coté consommation et rechargement des batteries, Pininfarina annonce une autonomie permettant de parcourir environ 450 kilomètres, bien que cela risque d’être moins si on profite des performances de cett PF0.
Un chargeur rapide permettra de recharger les batteries à hauteur de 80% en seulement 40 minutes.

A noter que l’ensemble de batteries serait d’environ 25% plus grand que celui présent dans la Tesla Model S, ce qui aura une incidence sur le poids total du véhicule.
Mais la masse des batteries sera en partie compensée par un usage important de fibre de carbone notamment pour le châssis et la carrosserie.

La Pininfarina PF0 sera officiellement dévoilée lors du Salon de Genève qui aura lieu en mars 2019.

Pininfarina PF0 hypercar électrique

S’assurer après un retrait ou une suspension de permis

Les utilisateurs de voitures sportives le savent pertinemment , il y a un risque élevé de se retrouver, ne serait-ce que quelques secondes, à une vitesse bien au-delà de la vitesse maximale autorisée, en particulier depuis l’abaissement de 90 à 80km/h.
Et c’est souvent dans ces petits instants où l’on roule trop vite par rapport à ce qu’autorise la loi, par exemple lors d’un dépassement, que l’on se fait prendre au radar, généralement de type mobile.

Rappelons que si l’excès de vitesse en compris entre 30 et 40 km/h au-delà de la limite autorisée, soit par exemple entre 110 et 120 sur un nationale limitée à 80 km/h, le conducteur perdra 3 points et pourra faire l’objet d’une suspension de permis (3 ans maximum). Si l’excès est compris en 40 et 50 km/h, on perd 4 points et on risque toujours la suspension de permis mais aussi la rétention immédiate par les forces de l’ordre. Enfin, si la vitesse constatée par le radar est de plus de 50km/h, on parle de grand excès de vitesse, on perd 6 points, le permis fait l’objet d’une rétention immédiate, l’immobilisation du véhicule, et on risque la suspension pour une durée pouvant aller jusqu’à 3 ans.
Enfin, bien entendu, si le solde de points du permis tombe à zéro le permis est retiré.

Autant en ville ou sur des routes encombrées, le risque est nul, autant le risque d’être en excès de vitesse est grand lorsque l’on circule sur une autoroute déserte ou sur une route fluide. Par exemple, sur une nationale limitée à 80 km/h, si on suit une voiture dont la vitesse est d’environ 70 km/h et que la route est dégagée on sera tenté de doubler. Mais avec une voiture sportive dotée d’un moteur 4, 6 ou 8 cylindres dont la puissance dépasse largement les 250 chevaux, le simple fait d’accélérer pour effectuer ce dépassement vous propulse en quelques secondes de 80 à 120 km/h. Pour rappel il faut entre 4 et 5 secondes à une BMW M6, une Audi S3 ou a une Renault Megane RS pour effectuer cet exercice sur le 4ème rapport, et une seconde de moins sur le 3ème rapport. Autant dire qu’il est très facile de se retrouver en quelques secondes à une vitesse dépassant de 40 km/h la limite autorisée.
D’où les suspensions de permis parfois dus à « pas de chance ».

Mais au-delà de la suspension peut se poser le problème de l’assurance. En effet, il n’est pas rare qu’un assureur décide de résilier le contrat à son échéance, estimant que si votre permis a été suspendu vous représentez un risque qu’il ne souhaite pas couvrir.
Il est cependant possible de s’assurer après avoir eu son assurance auto résiliée par son précédent assureur. Des compagnies, certaines spécialisées dans les conducteurs malusés mais aussi d’autres plus « classiques », acceptent d’assurer des conducteurs dont l’assurance a été résiliée suite à un excès de vitesse. Il y aura certes une hausse des primes, mais ces assurances savent analyser les raisons de la suspension de permis et de résiliation d’assurance, et ainsi en minimiser l’impact.

Pour un assureur il vaut mieux assurer un conducteur ayant fait un excès de vitesse de 40 km/h sur une autoroute déserte ou lors d’un dépassement avec un véhicule aux capacités d’accélération, de tenu de route et de freinage adaptées plutôt qu’assurer un conducteur dont le permis a été suspendu pour cause de conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants.

Mercedes-AMG One : 300 exemplaires prévus pour l’hypercar

La commercialisation de l’hypercar Mercedes-AMG One se rapproche : non seulement on connaît le nom définitif, One, mais aussi le nombre d’unités qui seront produites, 300.

L’hypercar hybride a déjà été présentée à Munich à quelques futurs éventuels clients fortunés et sera disponible début 2019.

 

 

Mercedes-AMG One : hypercar hybride provenant de la F1

La motorisation de cette Mercedes-AMG One est basé sur le moteur qui équipe les F1 de Bottas et Hamilton, à savoir un V6 1,6L turbo de 680 chevaux capable d’atteindre 11.000 tr/minute et dont la puissance est envoyée aux seules roues arrières.
A ce moteur « traditionnel » s’ajoutent quatre moteurs électriques, un couplé au moteur essence, un pour entraîner la suralimentation, et les deux autres associés aux roues avant, ce qui fera de la voiture une quatre roues motrices.
La puissance totale est annoncée à plus de 1000 chevaux, ce qui permettra de passer de 0 à 100 km/h en 2,5 secondes environ et de dépasser les 350 km/h en pointe, de quoi affronter l’Aston Martin Valkyrie et son V12 de 1150 chevaux.

Les ingénieurs peaufinent ce véhicule d’exception, en particulier l’aérodynamique grâce à un aileron arrière mobile composé de deux parties qui permettra d’offrir un maximum d’appui.

Photos de ma Mercedes-AMG One :

Protéger sa voiture en plus de l’assurer

Quand on dispose d’une voiture on se doit de l’assurer, que ce soit au tiers ou tous risques selon la valeur du véhicule et du niveau de risque. L’assurance permet d’avoir un dédommagement et une protection en cas d’accident mais aussi en cas de vol.

Quand on est propriétaire d’une auto de prestige, dont la valeur peut vite dépasser les 100.000 euros et par conséquent attirer les voleurs, il devient indispensable de ne pas se limiter à seulement assurer mais aussi à protéger sa voiture.

Protéger sa voiture de prestige

Sans doute la protection la plus classique : un garage fermé. Ce peut être le garage de la maison ou un box, il convient que la porte soit solide et la fermeture de qualité. De plus on peut aussi sécuriser ce local en y ajoutant une alarme. Ainsi en cas d’effraction une alarme sonore pourra retentir et une alerte pourra être envoyée automatiquement, soit à un centre de télésurveillance soit au propriétaire directement.

Le deuxième point à bien prendre en compter pour éviter le vol de voiture c’est de protéger le véhicule lui même : vérifier que toutes les serrures fonctionnent bien puis ajouter une alarme en cas d’effraction, et pourquoi pas également un détecteur de mouvement : en cas de déplacement ou soulèvement de votre véhicule l’alarme se déclenchera.

Enfin, un traceur GPS peut être un bon complément. Dans le cas où, malgré vos protections, votre voiture de prestige vous est quand même dérobé vous pourrez suivre en temps réel sa position. Cela permet généralement de localiser très vite le véhicule afin de la récupérer avant qu’il ne soit embarqué pour l’étranger ou désossé en vue d’une revente en pièces détachées.

N’oubliez pas qu’en cas de vol, il est rare que l’assurance vous rembourse une somme vous permettant de racheter la même voiture (année, kilométrage, options…). Investir quelques centaines d’euros pour protéger votre auto de prestige ou votre voiture sportive est donc une nécessité pour tout amateur qui est attaché un tant soit peu à son véhicule.

Aston Martin DBS Superleggera

Aston Martin vient de dévoiler la DBS Superleggera prévue pour fin 2018 et qui entend bien faire de l’ombre à la Ferrari 812 Superfast pourtant très prometteuse.

Il faut dire que cette Aston Martin DBS Superleggera est une super GT aussi légère que possible et dotée d’un V12 bi-turbo de plus de 700 chevaux.

Aston Martin DBS Superleggera

Sous le capot de l’Aston Martin DBS Superleggera on trouve un V12 5.2 litres bi-turbo développant 725 CV pour un couple de 900 Nm, de quoi passer de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes et atteindre 339 km/h en pointe. Et grâce à son couple impressionnant Aston Martin précise que sa DBS Superleggera est capable de passer de 80 à 160 km/h en 4,2 secondes en restant sur le 4ème rapport.

Le V12 est accouplé à une boite automatique ZF à 8 rapports, qui envoie toute la puissance aux seules roues arrières, et à un nouveau système d’échappement à valves actives et doté de 4 sorties dont la sonorité doit être des plus sympathiques en particuliers lorsque les modes de conduites les plus agressifs sont sélectionnés.

Mais comme tient à le préciser Aston Martin la DBS Superleggera n’est pas une brute, elle combine les performances d’une supercar avec le raffinement d’une super GT.

Le chassis est une évolution de l’architecture en aluminium qui a fait son apparition avec la DB11 et la carrosserie est constituée de panneaux en fibre de carbone afin de contenir au maximum le poids. Par rapport à la DB11 la DBS Superleggera pèse 72 kilos de moins, ce qui lui permet de passer sous la barres des 1700 kilos.

L’Aston Martin DBS Superleggera est annoncée au prix de 275.000 euros environ, les premières livraisons étant prévues dès l’automne 2018.

Photos de l’Aston Martin DBS Superleggera